Les sites du groupe Info6TM

Un brochet de 134,5 cm pêché en Suisse par Jérémy Vienne

Jérémy Vienne, pro-staff français de la marque Westin, a capturé en Suisse un brochet monstrueux de 134,5 cm après avoir passé la barre des 110 cm à deux reprises quelques minutes avant. Il nous a réservé en exclusivité le récit de cette matinée de folie et de cette prise incroyable. On croit rêver…

18 décembre 2023. Le jour ne s’est pas encore levé sur un lac au nord-est du Léman. Jérémy ne le sait pas encore mais il va battre son record brochet (109 cm) à trois reprises en quelques heures. Il a répondu à l’invitation d’un autre pro-staff Westin, le Suisse Kevin Macré, habitué des lieux. La veille, Kevin a pris un géant de 133 cm. Il est sur un nuage et laisse les échos repérés à la sonde Live à son collègue français. « En Suisse, on peut pêcher dès 6 heures du matin, et à 6 h 30, mon objectif est atteint avec un poisson de 114 cm, raconte Jérémy. Vingt-cinq minutes plus tard, on prend un 119. Et une heure après, dans un fond de 60 mètres, on trouve un bel écho dans 3 mètres d’eau. » 

Live et gros leurres

Jérémy attaque avec un gros crankbait. Le brochet ne bouge pas. Il monte un Shadteez de 22 cm. Toujours pas de réaction. « Je passe alors sur un leurre de 30 cm, le Bullteez, détaille le jeune pêcheur. Il se retourne quand je passe au-dessus. Je reste linéaire, assez lent, je ne modifie pas la vitesse. Il me suit sur 5 mètres. Kévin me prévient : quand ils suivent, ils ne prennent pas. Mais à une dizaine de mètres du bateau, c’est la touche ! Le combat dure environ 5 minutes, je comprends que c’est un très gros, il a sondé 4 ou 5 fois. » L’excitation est à son comble sur le bateau, la queue s’arrête exactement à 134,5 cm. Le poisson est estimé à plus de 20 kg ! « En ce qui concerne la vitesse en linéaire, chaque biotope a sa propre vérité, ça dépend aussi de la saison, analyse Jérémy. Pour moi, la clé a surtout été la taille du leurre. En période hivernale, ils ne se déplacent pas en dessous de 27 cm. »

Le temps des questions

On sait que le débat portera inévitablement sur l’utilisation des dernières technologies. « Je ne suis pas un adepte des pêches au Live, c’ était ma deuxième expérience, j’ étais encore en mode découverte, coupe le pro-staff Westin âgé de 26 ans. Moi ma pêche, c’est de trouver le bon pattern, j’avais peur de perdre mon sens de l’eau avec le Live. Mais c’est addictif, surtout en grand lac. C’est une autre adrénaline, ça t’évite de pêcher dans le néant. Je n’oublie pas que mes pêches sont plus à l’instinct en France, sans Live ». Mais comment se remettre d’une telle émotion ? « J’étais super heureux, c’ était un accomplissement, il y a peut-être seulement dix pêcheurs dans le monde qui ont fait un brochet de cette taille, souffle Jérémy. Je n’ai pas pêché pendant plus d’un mois. Moins de motivation. Et j’ai repris fin janvier, doucement, avec le plaisir de capturer mes poissons aux leurres durs. » 

Son matériel

  • Canne : W2 Monsterstick-T 130-260 g (Westin)
  • Moulinet : W6 301 (Westin)
  • Leurre : BullTeez 30 cm coloris Headlight (Westin)

La vidéo de Jérémy : https://www.facebook.com/reel/364483319909851

 

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Records

Magazine n°947

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15